Lunettes PSIO® et Sommeil


Naturopathie, Sommeil, Yoga / vendredi, novembre 19th, 2021

Pour certains, le sommeil est un véritable calvaire. Impossible de s’endormir, réveils successifs, impossibilité de se rendormir, sommeil non récupérateur…

Vous vous reconnaissez ?

Et si la technique moderne alliée aux traditions issues de la méditation et la relaxation venait à votre aide ? C’est fait avec les lunettes PSIO® ! Cette technologie issue du milieu hospitalier  qui combine luminothérapie et suggestions sonores, s’invite en toute praticité dans nos maisons, voitures, bureau, jardins !

Ruminations et pensées incessantes

Les pensées en boucle qui nous viennent du cortex empêchent le calme indispensable à l’endormissement. L’arrêt des activités, l’obscurité et la sérénité de la chambre à coucher peuvent paradoxalement engendrer le surgissement de ces fameuses pensées ruminantes générées par le stress et l’anxiété de la journée.

La méditation est-elle suffisante ?

Des exercices de méditation sont souvent recommandées pour calmer le mental. Or, justement, pour certaines personnes, la méditation ne convient pas du tout. En tant que professeur de yoga, j’ai observé que la méditation, notamment celle qui est à la mode, j’ai nommé « la pleine conscience », sans postures ou respirations de yoga préalables pour calmer le corps et l’esprit, est le plus souvent inaccessible, notamment à ceux qui en ont le plus besoin. C’est le cas de nombreux hypersensibles dont l’esprit reste en effervescence en toute circonstance. La méditation devient précisément le moment où le mental va amplifier les pensées incessantes, entraînant un malaise encore plus grand et allant à l’inverse de l’effet recherché. La volonté n’a rien à voir là-dedans !

Couper les pensées parasites

Les lunettes interviennent sur l’endormissement, les réveils nocturnes et la qualité du sommeil. En agissant en tant que puissant distracteur de l’attention, elles permettent de couper les pensées parasites. La lumière et les sons s’associent pour créer un conditionnement favorable. L’esprit se reconditionne peu à peu.

Des ondes de luminothérapie

La lumière pulsée engendre la création de formes et de couleurs kaléidoscopiques par la zone visuelle. L’attention se déplace tout naturellement vers ces flots d’images distrayantes. Au fur et à mesure, elle finit par flotter, d’abord légèrement puis de plus en plus, jusqu’à se mettre au repos total. Si la personne est fatiguée, elle s’endort alors naturellement.

Au niveau du cortex, le résultat est celui d’une forme de non-pensée, similaire à celui que l’on atteint en méditation, sauf qu’ici, on obtient ce résultat sans « effort » !

La mélatonine, l’hormone du sommeil

Tout le monde connaît la mélatonine, hormone du sommeil. En réalité, elle fonctionne en lien avec d’autres hormones impliquant des phénomènes complexes. Les lumières diffusées via les lunettes vont favoriser la production de la mélatonine. L’important, c’est de prendre conscience que favoriser le sommeil n’est pas une question de volonté. C’est physiologique !

Des sons apaisants et relaxants

Les sons viennent en appui pour générer cette relaxation totale : une musique douce, deux voix qui se succèdent alternativement, deux discours, l’un dans l’oreille droite et l’autre dans l’oreille gauche, permettent un lâcher-prise de l’attention encore plus profond. Dans cet état optimal de profonde relaxation, où la conscience est encore présente, des images apaisantes sont évoquées : paysages de la Nature, balades, ambiance de paix totale et de sérénité… C’est à ce moment-là que l’esprit peut basculer dans un sommeil récupérateur.

Les ingrédients des rêves sont souvent empruntés aux dernières heures précédant l’endormissement. On remarque que les personnes jouissent alors de nuits sereines et de rêves agréables. Une sensation de repos au petit matin est aussi bien souvent au rendez-vous !

Au fil des séances, l’esprit se reconditionne pour un sommeil de qualité et réparateur. En effet, notre cerveau se reprogramme au fil des séances. Un cycle de 21 jours est nécessaire.

Naturopathie, EFT et Yoga

En tant que naturopathe, je travaille sur les besoins nutritionnels qui favorisent la production des hormones comme la sérotonine et mélatonine.

Je m’attarde aussi sur l’axe stress et anxiété avec des compléments naturels et un soutien psycho-émotionnel si nécessaire avec l’EFT. Les difficulté d’endormissent peuvent en effet cacher des peurs enfouies et oubliées.

Le yoga en séance individuel est aussi le bienvenu : certaines postures et repirations sont redoutables pour inviter le sommeil !

En ce moment : Séance découverte gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.