Les mille et une vertus du yoga prénatal


Accouchement, douleur, Yoga, Yoga prénatal / lundi, avril 20th, 2020

Comment vivre au mieux sa grossesse ? Comment traverser cette période en toute harmonie ? Tant physiquement qu’émotionnellement ? Pendant la grossesse, la future maman a des besoins spécifiques. Le yoga prénatal est l’une des rares disciplines à proposer une prise en charge globale ! Il vient au secours du corps et de l’esprit. Tout en douceur ! En respectant cette nouvelle temporalité. Et ce n’est pas tout : le yoga permet aussi de devenir pleinement actrice de son accouchement ! Pour mettre au monde son bébé en toute sérénité.

Les vertus du souffle !

Et oui, le yoga et le souffle sont intimement liés. Ce qui différencie cette pratique des autres activités, c’est l’intégration du souffle dans les mouvements. Et je rajouterais même, d’un souffle conscient. Ce souffle, ou prana en sanskrit, nous rappelle que nous sommes en vie. Grâce à cet élan qui nous traverse à chaque moment et sans jamais s’arrêter… Lors de la grossesse, se relier à cette force essentielle nous ramène à la connexion à la Vie en nous. Parfait pour rencontrer bébé !

Revenir à la perception de son souffle reste un miracle : il rassure certaines mamans inquiètes par rapport au changements induits par ce nouvel état et apporte toujours plus d’épanouissement à celles qui sont pleinement en phase avec leur corps et leur esprit.

La respiration consciente a aussi des effets physiologiques : les échanges maman/bébé se font mieux avec des effets positifs sur l’oxygénation de bébé et la circulation des liquides dans le corps pour un meilleur fonctionnement. Alors pourquoi s’en priver !

Le yoga prénatal enseigne de surcroît des respirations spécifiques à utiliser lors de l’accouchement pour gérer les contractions. Hyper efficace : je n’ai que d’excellents retours ! Les mamans gèrent tellement mieux les douleurs. En économisant leur énergie grâce au souffle, le seuil de la douleur s’élèvent et la perception de celle-ci diminue !

Les vertus des postures !

Grâce aux postures et à la conscience placée lors de leur pratique, les futures mamans deviennent des expertes de leur propre corps ! Elles s’approprient pleinement ces différentes parties : bassin, thorax, dos, épaules, jambes… Elles savent repérer plus facilement les tensions, douleurs, gênes ou déséquilibres pour les corriger. Elles perçoivent aussi mieux leur corps de manière globale comme un tout et apprennent à ne pas se focaliser sur une partie douloureuse.

Les postures possèdent de véritables effets thérapeutiques sur les sciatiques de grossesse, les maux de dos, de la symphyse pubienne, pour lutter contre les remontées acides, pour favoriser une bonne circulation sanguine et lymphatique… Petits troubles sans gravité mais parfois très invalidants et inconfortables.

Outre le fait qu’elles renforcent et réalignent le corps physique, certaines postures sont aussi particulièrement indiquées pour calmer le mental et apaiser l’esprit de la future maman : la grossesse est une période où les peurs et les angoisses sont fréquentes ; elle nous ramène à des questions primordiales renvoyant à notre histoire personnelle et familiale. Le yoga vient apaiser ces tourments de l’esprit en nous recentrant sur le présent et en nous aidant à accepter notre ressenti avec bienveillance.

Les vertus du périnée

Toutes les postures musclent en profondeur l’abdomen pour que bébé soit bien installé et que la future maman le porte avec aisance. Le yoga prénatal insiste en plus sur le périnée, muscle socle de tous les organes de l’abdomen. Malmené parfois pendant l’accouchement, le périnée est entraîné pendant les séances de yoga prénatal pour qu’il s’étire plus facilement le jour J ! Sans oublier le transverse, les petits et grands obliques qui soutiennent tout notre buste !

Les vertus de la méditation

J’apprends à toutes les futures mamans les bases de la méditation afin qu’elles puissent l’utiliser pendant ces 9 mois pour gérer leurs appréhensions ou tout simplement pour se sentir en connexion avec bébé.

L’apprentissage de la méditation leur sera aussi précieux le jour de l’accouchement. Croyez-moi, c’est magique ! Respirer en conscience permet vraiment de passer la période des contractions avec plus d’aisance. C’est tellement important d’arriver à la phase de mise au monde sans être épuisée par la douleur !

J’enseigne une méditation très facile à mettre en œuvre avec une détente du corps et un relâchement des tensions qui permettent là encore de diminuer la douleur ! Outre l’accouchement, méditer permet aussi aux mamans après l’accouchement de mieux gérer leur stress ! Quand l’aîné fait des siennes ou que bébé a décidé de ne pas dormir à 3h00, on a toujours besoins de techniques pour apaiser son esprit !

Les vertus de la prévention !

Dans les Yoga sutra de Patanjali (texte fondateur du yoga), il est dit que « toute souffrance à venir doit être évitée ». Le yoga regorge de techniques pour éviter les maux : comment se lever, se coucher, porter des charges, etc. sans se blesser. Grâce à des mouvements et des respirations précises, on peut éviter la plupart des douleurs ! Les plus courantes ? Maux de dos, sciatiques de grossesse, douleurs d’épaule. On prévient également de plus gros soucis comme par exemple la descente d’organe. Et ces conseils sont valables à chaque étape de la vie de la femme !

Le yoga prénatal pour qui ?

Souvent, on me demande si le fait d’être débutante en yoga est un obstacle à la pratique du prénatal. La réponse est définitivement non ! Pour rassurer les plus réticentes, les débutantes sont majoritaires. Ce yoga propose des postures et respirations adaptées à toutes, sans requis préalable.

Y-a-t-il un moment pour démarrer ? La plupart des professionnels répondront à partir du deuxième trimestre, mais c’est simplement car le risque de fausse-couche est plus élevé à cette période et que personne ne veut prendre de risque. En réalité, sauf avis contraire du médecin, le yoga prénatal dès le début de la grossesse n’est pas une contre-indication à la grossesse !

Alors pas de panique, je me lance pour mon plus grand bien et celui de bébé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *